Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La solution existe

Jcfrog

Les brevets sur le vivant : une chance pour l'avenir

Jul 03 2012, Written by:

Les brevets sur le vivant : une chance pour l'avenir

Voyons les choses en face: la retraite ne sera bientôt plus qu’un souvenir, le club des riches est de plus en plus fermé, il va falloir assurer son avenir soit même si on ne veut pas finir en soleil vert.

La cour des comptes qui vient de rendre son rapport est formelle: la solidarité coûte trop cher et n’a donc aucun intérêt.

La solution enseignée par les grands trusts de l’agroalimentaire semble pourtant limpide, nulle doute qu’elle rencontrera une approbation naturelle de nos gouvernants qui savent si bien écouter de façon équilibrée et impartiale les lobbyistes autant que les financiers.

Je m’engage donc dans cette voie en fondant aujourd’hui la société SueEmAll Inc qui prendra en charge ce que tout individu sain d’esprit sera bientôt en mesure de faire: déposer un brevet sur son code ADN.

Nous gérons pour nos clients les formalités complexes et le conseil nécessaire pour la mise en oeuvre de procédures judiciaires afin d’exploiter au mieux les velléités de reproduction de leurs enfants, individus ingrats et irresponsables qui se sentent trop souvent le droit d’utiliser leurs graines en toute impunité comme si elles leur appartenaient.

La RP (Redevance Procréative) est désormais assurée sur 50 ans, également répartie sur les 2 géniteurs, pour autant bien sûr qu’ils aient chacun contracté les polices nécessaires auprès de nos services dévoués.

Les brevets sur le vivant au secours des mourants, n’est ce pas là une sublime évolution de la société humaine?

La législation en la matière est particulièrement compliquée pour ceux qui n’ont pas eu comme nous la chance de la rédiger. Nous avons fait en sorte que personne ne puisse se passer de nos services afin de justifier l’obscénité de nos émoluments.

La vie est belle, je ne m’inquiète pas pour mon avenir puisque vous devez désormais vous inquiéter pour le votre.

source photo

Partager cet article

Commenter cet article